Mentions légales  Disclaimer  
       

V I T A

Download PDF

 

Après avoir exercé de nombreuses années comme premier chef d’orchestre à l’Opéra de Cologne et premier chef invité à l’Opéra de Graz, Johannes Stert est maintenant chef d’orchestre invité sur le plan international.

 

Il débuta en 2008 au Teatro Nacional de Sao Carlos à Lisbonne avec „La Clemenza di Tito“. Il y est depuis un invité très apprécié avec des productions d’opéra telles que „Don Giovanni“  en mai 2009 et „La Dona Branca“  en janvier 2010.

 

Dernièrement, en mars 2009, Johannes Stert dirigea la nouvelle production de la « Flûte enchantée » à l’Opéra National de Corée à Séoul.

 

En décembre 2009, il suivra une invitation à

l’Opéra Royal de Copenhague.

 

En Allemagne, Johannes Stert débutera au Théatre de Magdeburg à la saison 2009/10. En plus des concerts symphoniques avec la Magdeburgischen Philharmonie, il y dirigera plusieurs productions d’opéra.

 

Johannes Stert fut invité en tant que chef d’orchestre et directeur d’opéra dans le cadre de divers festivals tels que les Festwochen de Vienne, la Triennale de Cologne, le festival de Montepulciano, le festival „Dei due Mondi“  de Spoleto, les Journées de Musique Contemporaine de Dresde, le festival de Hitzacker, le Schreyaner Herbst et le Staatsoper de Hambourg.

 

De nombreux concerts et projets de musique contemporaine lui permirent de travailler avec des compositeurs de renom tels que Karlheinz Stockhausen, John Cage, Manfred Trojahn, Johannes Fritsch, Volker Staub, Detlev Glanert, Maurizio Kagel et H. W. Henze. Il s’ensuivit à maintes reprises des invitations de la part d’ensembles de musique contemporaine renommés comme l’Ensemble Recherche et l’Ensemble Köln.

 

Depuis 2004, Johannes Stert est chef invité permanent de l’Orchestre de la Radio WDR. En plus des concerts, il dirige l’orchestre pour des enregistrements CD tels que le nouvel enregistrement de l’opéra „Merlin“ de K. Goldmark ou les nouveaux enregistrements des concertos pour piano de Friedrich. v. Flotow.

 

Sa carrière en tant que chef d’orchestre commença en 1993/94 au Pfalztheater de Kaiserslautern où il exerça pendant deux ans les fonctions de 2ème chef d’orchestre et de directeur de la Schauspielmusik.

 

Au cours d’une tournée à Tokyo avec l’„Opéra de Quat'Sous “ de Weil, il établit une collaboration extrêmement fructueuse avec Günter Krämer, lequel l’engagea plus tard à l’Opéra de Cologne.

 

Pendant dix ans, de 1995 à 2005, Johannes Stert fut en tant que chef d’orchestre très étroitement lié à l’Opéra de Cologne où il réalisa une partie importante du programme avec un grand nombre de premières, concerts et représentations du répertoire.

En 2001, il fut nommé 1er chef d’orchestre de l’Opéra de Cologne.

 

Sur une invitation de Philippe Jordan et Karin Stone en 2001, Johannes Stert dirigea avec succès deux productions à l’Opéra de Graz, à la suite desquelles il devint premier chef invité jusqu’en 2006.

Ses concerts avec l’Orchestre Philharmonique de Graz comptent parmi ses temps forts à Graz, de même que ses productions de Parsifal/Wagner, La finta Giardiniera/Mozart, Le Grand Macabre/Ligheti et Boulevard Solitude/Henze.

 

Johannes Stert dirige l’Orchesterverein Hilgen depuis 1990. Sous sa direction, l’ensemble est devenu l’un des orchestres symphoniques à vent de premier plan. À côté de ses concerts et activités d’opéra, Johannes Stert est toujours lié à cet orchestre. Au cours des dernières années, il a arrangé et composé de nombreuses oeuvres pour orchestre symphonique à vent. Johannes Stert et son orchestre reçurent à plusieurs reprises des premiers prix du Deutsche Musikrat.

En mai 2008, l’orchestre remporta le premier prix du concours international „Eolia“ à Strasbourg en France.

 

Né en 1963 à Freiburg im Breisgau, Johannes Stert débuta sa formation musicale par des cours de piano, de violon et de trombone.

Le premier prix qu’il remporta dans le cadre du concours „Jugend musiziert“ au niveau fédéral en 1980  lui permit de participer au „International Music Camp“  à Interlochen aux Etats-Unis.

Il obtint les félicitations du jury pour son diplôme de direction d’orchestre à la staatl. Musikhochschule de Cologne.

Johannes Stert vit à Cologne avec sa femme et ses deux enfants, Paulina et Elias.

Download PDF